5 rue Viette, 25700 Valentigney

Nathalie Sejournet : 06 98 32 80 02

Régis Basque : 06 32 61 71 19

Nathalie Sejournet
Thérapeute familiale systémicienne à Valentigney
5 rue Viette, 25700 Valentigney
 

Nathalie Sejournet : 06 98 32 80 02

 

Régis Basque : 06 32 61 71 19

Les principes fondamentaux de la thérapie de famille à proximité de Montbéliard (25200)

Les principes fondamentaux de la thérapie de famille

Les écoles de thérapie familiale s’appuient sur des apports théoriques divers, mais elles partagent les postulats suivants :

  • Les comportements et les vécus problématiques des individus sont liés aux interactions, aux liens familiaux et au contexte dans lequel ils se développent,

  • Un changement apporté aux relations interpersonnelles provoque un changement chez le patient, ou renforce le changement qui est en train de se produire,

  • Le travail thérapeutique se focalise sur les interactions familiales dans l’ici et le maintenant,

  • Les ressources et l’autonomie des patients et de leur famille sont utilisées comme leviers thérapeutiques.

Les thérapies de famille peuvent être exercées selon plusieurs modèles psychothérapeutiques (systémique, cognitivo-comportemental et psychodynamique). Toutefois, la majeure partie d’entre elles s’inspire du modèle systémique. Dans la suite de ce texte, nous utiliserons communément les acronymes TF/TS (thérapie de famille/thérapie systémique) pour évoquer les psychothérapies de famille et de couple.

Couple et petite chaussure d'enfant

À quelles situations s’applique la TF/TS ?

A l’origine, la thérapie familiale/ thérapie systémique est apparue comme mode de réponse thérapeutique à des problématiques psychiatriques graves telles que les schizophrénies. Elle s’est progressivement développée pour faire face à une large gamme de troubles, incluant les troubles psychotiques au sens large, les troubles psychosomatiques, les troubles du comportement alimentaire, les addictions, les démences, la maltraitance envers les enfants, la violence conjugale et familiale. Il s’agit de manière générale de prises en charge relativement brèves : entre 6 et 20 séances.

Types de recherche en psychothérapie

A ce jour, les données d’efficacité concernant la psychothérapie viennent principalement de deux types d’études reconnues pour leur validité scientifique : les études dites d’efficacité (efficacy studies)1 et les études dites d’efficience (effectiveness studies)2. Nous avons retenu pour le présent document ces deux types d’études, ainsi que les études de rendement (coût-efficacité)3. Par mesure de simplification, nous utiliserons communément le terme d’efficacité pour rendre compte des résultats tant des études d’efficacité que des études d’efficience.

  • 1 : Les études d’efficacité sont réalisées dans des conditions contrôlées, se caractérisant par la constitution d’un groupe de patients souffrant de mêmes troubles, soumis à un processus thérapeutique standardisé et manualisé, qui est comparé à un groupe contrôle sans traitement ou bénéficiant d’un traitement alternatif.

  • 2 : Les études d’efficience s’intéressent aux effets d’une intervention psychothérapeutique telle qu’elle est dispensée dans la pratique clinique courante.

  • 3 : Les études d’ « efficacité-coût » comparent les coûts d’une intervention ou d’un programme auquel est attribuée une valeur monétaire avec les effets de l’intervention ou du programme en question exprimés par d’autres mesures.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.